Les classifications

Le classement catégoriel
Le classement d'aspect
Le classement mécanique ou structurel

Outre les éléments de classification botanique, il existe plusieurs classements dont l'objectif est de permettre de choisir le bois le plus approprié à un usage donné.

Le classement catégoriel


C'est une première approche fondée sur les caractéristiques moyennes des essences.

Deux grandes catégories de bois sont distinguées :

  • Les bois de France ou indigènes, ou encore bois de pays ;
  • Les bois étrangers ou d'importation dans lesquels se distinguent les bois du nord ( d'origine russe ou scandinave) et les bois tropicaux.

Au sein de chacune de ces catégories, on distingue les bois feuillus et les bois résineux. La densité des bois intervient aussi dans ce classement.

Densité de quelques bois feuillus et résineux indigènes

Le classement d'aspect


Le classement d'aspect répond à des exigences esthétiques.

Il repose sur des critères visuels relatifs à l'aspect des faces et des rives. Ce classement se fait selon les singularités du bois :

  • Liées à sa structure (noeuds, fils tors) : le noeud étant la singularité principale et il est apprécié à la fois en diamètre et en nombre,
  • Liées au débit (flaches),
  • Liées au retrait dû au séchage (gerces, fentes),
  • Liées à des imperfections ou des altérations (poches de résines, bleuissement, échauffure, pourriture, etc.).

Le CTBA (Centre Technique du Bois et de l'Ameublement) définit 6 choix selon les usages, pour les bois résineux (Sapin, Épicéa, Pin maritime, Pin sylvestre, Pin noir, Pin laricio et Douglas).

Classement d'aspect des bois résineux défini par le CTBA. La norme européenne des bois résineux définit 5 classes [01234]

Le classement mécanique ou structurel


Ce classement a pour objectif d'apporter une connaissance plus fine des comportements des bois en terme de résistance.

Deux méthodes de classement sont employées : le classement par machine (selon la résistance) qui fait appel à des mesures physiques et mécaniques et le classement visuel.

Le classement par machine

Chaque pièce subit un essai mécanique non destructif en flexion, associé à une mesure complémentaire des caractéristiques physiques.

Les classes de résistance sont différentes suivant les essences. Elles sont désignées par :

Une lettre

  • C : résineux et peuplier,
  • D : feuillus,
  • GL : bois lamellé-collé.

Un nombre

Ce nombre correspond à la contrainte de rupture en flexion. Plus le nombre est élevé, meilleure est la résistance du bois (ex. : C30).

Classes usuelles pour les résineux

C18, C22 et C30.

Classes usuelles pour les feuillus

D30, D35.

Différentes classes de résistance des bois feuillus et résineux

Le classement visuel

Contrairement au classement d'aspect (qui s'attache à la qualité des noeuds et à leur nature), le classement visuel est un classement empirique fondé sur les aspects du bois mais est destiné à définir ses caractéristiques mécaniques.

Il s'attache aux dimensions maximales de chaque noeud relativement à la section des pièces, à leur position dans cette section et aux déviations de la direction des fibres. Les critères sont liés et dépendent:

  • de la structure du bois (cernes d'accroissement, noeuds, fentes, etc.);
  • des altérations biologiques (bleuissement, échauffure, etc.);
  • du débit (taille des flaches);
  • des déformations géométriques (flèches, gauchissement).

Le classement visuel distingue les résineux et feuillus.

Pour les essences résineuses (Sapin, Épicéa, Pins, peuplier), la norme définit trois catégories de bois de structure : ST-I, ST-II, ST-III, qui correspondent aux classes de résistance C30, C24, C18.

Pour les essences feuillues, deux catégories 1 et 2, correspondant respectivement aux classes de résistance D35 et D30.

Principaux critères de classement en structure (résineux)

Lien avec le classement d'aspect

Bien que le classement de structure et le classement d'aspect soient indépendants, il est possible d'établir des correspondances entre les différents classements.

Par exemple, les pièces correspondant aux classes C18 et C24 peuvent être issues du choix 2 du classement d'aspect. Pour la classe C30, on peut prendre des pièces dans le choix 0B et éventuellement dans le choix 1.

Croisement entre les trois types de classement pour les résineux